Troubles du sommeil et insomnie : que faire ?

Tensions, soucis, contrariétés … qui n’a jamais eu de difficultés à s’endormir ou n’a connu un réveil brutal sur les coups de quatre heures du matin sans arriver à se rendormir ? Les troubles du sommeil sont fréquents. On parle d’insomnie lorsque les troubles persistent et que la vie en journée s’en trouve bouleversée.

Conséquences de l’insomnie

Une mauvaise qualité de sommeil ou un réveil au milieu de la nuit n’est pas toujours synonyme de mauvaises performances pendant la journée. Au contraire : certaines idées de génie sont apparues à quelques scientifiques un lendemain d’insomnie ! Néanmoins, cette situation ne peut perdurer trop longtemps. Une bonne nuit de sommeil est indispensable à notre fonctionnement cérébral.

Manquer de sommeil rend apathique, fatigué et déprimé. On attribue de plus en plus d’accidents de la route au manque de sommeil !

Comment bien dormir ?

Pour les spécialistes du sommeil, bien dormir consiste en un endormissement rapide (un quart d’heure) et peu ou pas de réveil pendant la nuit. Comment trouver le sommeil ? Il n’existe pas un seul conseil pour dormir, mais une multitude de comportements qui peuvent vous aider.

  • Evitez les dîners trop copieux. Une digestion difficile perturbe le sommeil. Résultat : nuit agitée et réveil précoce.
  • Oubliez les excitants comme le thé, le café et le coca dès 15h. L’alcool est un faux-ami. Il peut favoriser l’endormissement mais rend le sommeil plus agité.
  • Evitez les débats télévisés et les discussions enflammées avant d’aller dormir.
  • Privilégiez une heure de coucher et de réveil régulière. N’en variez pas exagérément le weekend.

Pour vous soutenir dans la reconquête de votre sommeil, consultez notre journal du sommeil, un outil pratique pour se réconcilier avec Morphée.

La valériane : une alliée pour mieux dormir

L’extrait de plante fraîche Valériane est indiqué en cas d’insomnie. Il aide à s’endormir et à maintenir un sommeil naturel. La valériane est également indiquée en cas de stress et d’irritabilité. Elle est utilisée depuis des siècles comme remède de phytothérapie.