Ménopause  |  07 mai 2018

Partager :

Quels sont les symptômes de la préménopause ?

préménopause-ménopause

La ménopause est généralement précédée par les symptômes de la préménopause. Sautes d’humeur, fluctuation de la libido, maux de têtes, douleurs abdominales… Ses désagréments son multiples et peuvent impacter la vie de nombreuses femmes. A. Vogel vous propose ses solutions pour vivre cet avant goût de la ménopause sereinement.

Qu’est-ce que la préménopause ?

La préménopause arrive, comme son nom l’indique, avant la ménopause. Au cours de cette période de la vie des femmes les règles deviennent irrégulières dans les mois et années qui précèdent l’arrêt total des règles.

C’est à ce moment que les ovaires cessent progressivement de fonctionner, entrainant des cycles menstruels chaotiques et d’importants désordres hormonaux. Tous ces changements entrainent des modifications du fonctionnement du corps des femmes.

Quand survient-elle ?

La préménopause intervient avant l’arrivée de la ménopause, qui elle-même se déclare autour de la cinquantaine. Sa durée peut aller de quelques mois à plusieurs années, mais chez la majorité des femmes elle dure entre trois et sept ans.

Les femmes peuvent donc s’attendre à connaître leur préménopause aux alentours de 45 ans, même si chez certaines elle peut se manifester dès 40 ans. Notons également que dans de rares cas certaines femmes sont directement ménopausées, sans passer par la préménopause.

À quoi la reconnaît-on ?

La préménopause se reconnaît à un certain nombre de symptômes. Vous êtes en préménopause si :

  • vos règles deviennent très irrégulières
  • vous avez plus fréquemment des maux de têtes
  • vous ressentez souvent des douleurs au niveau des seins et de l’abdomen
  • votre sommeil est troublé et irrégulier
  • votre humeur est perturbée sans raisons
  • vous souffrez de bouffées de chaleur

Si vous connaissez certains de ces symptômes, vous entrez sans doute dans la préménopause. Dans tous les cas, ayez un suivi régulier auprès de votre médecin traitant ou de votre gynécologue.

Que faire quand elle se présente ?

Il est important d’être informée pour parer naturellement les symptômes de la préménopause. On peut par exemple :

Il ne faut pas non plus oublier que la préménopause n’est pas synonyme d’infertilité et qu’il existe toujours un risque de tomber enceinte durant cette période. Toutes les précautions nécessaires doivent donc aussi être prise en matière de contraception. Autant de conseils pour vivre plus sereinement votre préménopause.


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  ménopause périménopause préménopause


Ménopause  |  07 mai 2018

Partager :