Alimentation  |  03 mai 2017

Partager :

Atout santé, le sureau est un allié de votre organisme !

Utilisé depuis des siècles en médecine traditionnelle, le sureau reste un allié indéfectible de notre santé. Que ce soit ses baies, ses fleurs, ses feuilles ou même son écorce, de nombreuses parties de cette plante sont pleines de vertus insoupçonnées. Revenons sur cette plante extraordinaire et trop souvent ignorée !

Les sureaux sont des espèces d’arbustes et d’arbres répandus dans l’hémisphère nord, que ce soit en Europe, en Asie ou en Amérique du Nord. Tous les sureaux se distinguent par leurs petites fleurs groupées blanches ou roses et leurs grappes de baies dont la couleur varie selon les espèces, allant du blanc au noir en passant par le rouge et le violet.

Telles quelles, les baies des différentes espèces de sureaux ne sont pas comestibles, et de nombreuses parties de ces plantes s’avèrent toxiques. Cependant, préparées de la bonne manière, diverses parties du sureau noir (sambucus nigra) peuvent avoir un effet particulièrement bénéfique pour l’organisme : en effet, cette plante contient de puissants antioxydants, favorise l’élimination des toxines et soutient le système immunitaire.

Petite histoire de l’utilisation du sureau

Le sureau noir est connu dès l’antiquité et l’auteur latin Pline l’Ancien lui attribue déjà des capacités pour soulager les inflammations ou pour faciliter l’élimination. On utilisait à l’époque des cataplasmes réalisés à partir des feuilles et des tiges, et cet usage va persister durant le Moyen-Âge. La médecine ayurvédique indienne finit également par faire usage de la plante de la même manière, tandis qu’en Amérique du Nord les natifs ont recours à une variété proche, le sureau blanc, pour des résultats similaires.

Il faut attendre encore plusieurs siècles avant que les fleurs et les fruits du sureau noir ne commencent à susciter un réel intérêt. Là aussi, la première raison de cet intérêt est médicinale, leur effet étant comparable à celui du reste de la plante. Les fleurs sont utilisées en infusions tandis que les baies mûres se consomment telles quelles. Ces dernières vont ensuite gagner en popularité et se manger séchées, confites, en gelée ou sous forme de jus de sureau.

Les multiples bienfaits avérés du sureau

Plusieurs études ont été menées depuis la fin du XXème siècle, notamment par l’Organisation Mondiale de la Santé, à propos du sureau noir. Ces études ont prouvé que le sureau avait des capacités diaphorétiques (qui provoque la sudation) et expectorantes (qui provoque l’expulsion du mucus), idéal pour la détoxification de l’organisme. En outre, certaines études ont également montré que l’extrait de baies de sureau réduisait de manière importante les symptômes grippaux et aidait à lutter contre le rhume. Raison pour laquelle le sureau est présent dans Echinaforce® Hot Drink pour soulager les infections respiratoires.

Ces capacités très intéressantes s’expliquent par les composés présents dans le sureau. En effet, la plante, et surtout ses fleurs et ses baies, contiennent d’importantes quantités de flavanoïdes et d’anthocyanes, des antioxydants puissants, auxquels s’ajoutent du fer et des vitamines A, B et C. La majorité de ces composés se conservent d’ailleurs bien même après préparation, à l’exception de la vitamine C, qui se dégrade facilement.

Comment consommer le sureau

Les raisons de profiter du sureau ne manquent pas, et si les produits dérivés de cette plante sont relativement rares dans le commerce, vous pouvez facilement la trouver directement dans la nature. Cependant prudence : si le sureau noir est sans danger pour la santé, il n’en va pas de même pour les autres variétés de sureau, notamment le sureau yèble, dont la baie est toxique. Les baies du sureau noir se distinguent par le fait que leurs grappes pendent, mais en cas de doute, abstenez-vous.

Dans tous les cas, la baie de sureau noir, lorsqu’elle est crue, ne brille pas par son goût et elle a un effet laxatif… Il n’en va cependant pas de même une fois qu’elle a été transformée ! Que ce soit en gelée, séchée ou compotée, la baie de sureau s’accommode particulièrement bien. La même observation peut être faite à propos de la fleur de sureau en infusion, avec son goût léger et agréable.

La baie de sureau peut également se consommer pressée sous forme de boisson, ce qui permet de profiter de ses bénéfices d’encore une autre manière. Le jus de sureau bio Biotta®, qui associe jus de baie de sureau, infusion de fleur de sureau et sirop d’agave, est un cocktail parfait pour profiter de tous les bénéfices que le sureau a à offrir.


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  jus de sureau sureau


Alimentation  |  03 mai 2017

Partager :