Alimentation  |  09 février 2014

Partager :

Soupe aux orties

La soupe d’ortie est un grand classique, mais encore faut-il la réussir ! Avec la recette de A. Vogel vous êtes sûr de bien la cuisiner, pour un résultat sain et savoureux !

Temps de préparation : environ 45 minutes + 15 minutes de cuisson

Valeurs nutritives :

Environ 2 g de protéines, 2 g de lipides, 9 g d’hydrates de carbone, 243 kJ/58 kcal par portion, teneur réduite en calories, sans cholestérol, sans gluten, sans lactose

Ingrédients

pour 4 portions

100 g de pommes de terre à chair farineuse 100 g de fenouil
50 g de poireau
1 échalote hachée
1 feuille de laurier
3 brins de thym
1 cs d’huile d’olive
750 ml de bouillon de légumes Herbamare® concentré
100 g de jeunes feuilles d’ortie
20 g de jeunes feuilles de plantain lancéolé
Herbamare® Intense
poivre du moulin

Préparation :

1 Couper les pommes de terre et le fenouil en dés. Hacher le poireau, le faire revenir dans de l’huile avec l’échalote, le laurier et le thym. Ajouter les pommes de terre et le fenouil, faire revenir le tout pendant quelques minutes. Déglacer avec le bouillon de légumes. Laisser mijoter à couvert pendant 20 minutes. Ôter les herbes.

2 Ajouter les feuilles d’ortie et de plantain et faire cuire jusqu’au moment où elles ramollissent. Réduire la soupe en fine purée. Assaisonner avec de l’Herbamare Intense et du poivre.

CONSEIL Ne cueillez que la partie supérieure des orties (avec des gants !) et les feuilles supérieures tendres du plantain lancéolé, de préférence au printemps. Les orties ne piquent plus après une courte ébullition. Les feuilles de plantain lancéolé ont un arôme légèrement amer, entre le chou et l’épinard. On les utilise crues ou cuites, de la même façon que l’ail de l’ours, l’oseille ou le pissenlit. On peut les remplacer par de l’épinard, des feuilles de chou-rave tendres ou bien augmenter la quantité d’orties.


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  ortie soupe velonté


Alimentation  |  09 février 2014

Partager :