Sommeil  |  25 février 2017

Partager :

Respectez votre cycle du sommeil pour avoir du tonus !

Souvent, respecter son cycle du sommeil et avoir du tonus vont de pair. Bien dormir est en effet essentiel pour être en pleine forme, mais encore faut-il parvenir à bien identifier ses besoins en la matière et les respecter autant que possible. Suivez nos conseils pour vous aider à mieux satisfaire ce besoin essentiel !

Rien n’est plus réparateur qu’une bonne nuit de sommeil ! Elle nous repose plus que n’importe quoi d’autre et nous permet d’être de bonne humeur jusqu’au prochain coucher.

Comprendre ses besoins en matière de sommeil 

Le sommeil ne devrait jamais être considéré comme un luxe, car c’est un besoin fondamental. Il vous faut donc satisfaire vos besoins en sommeil pour avoir du tonus et de l’énergie à revendre. Ce besoin fondamental varie d’ailleurs en fonction des individus. Nous savons tous en effet que certains sont des « lève-tôt » et d’autres des « couche-tard », et cette prédisposition est propre à chacun.

Quel que soit votre profil de dormeur, mieux vaut le respecter, d’autant plus que le corps restera calé sur ce rythme. Il faut savoir que le sommeil se décompose en trois types, le sommeil léger, le sommeil profond et le sommeil paradoxal. Ces trois types s’enchainent dans cet ordre aux cours de cycles de 90 minutes environ. Cependant la proportion varie en fonction des moments de la nuit, et le sommeil profond, le plus réparateur, est plus abondant dans les cycles du début de la nuit.

Ce qui explique que la stratégie consistant à « rattraper » le temps de sommeil le weekend par des grasses matinées est peu efficace. En effet, on ne « rattrape » pas ses heures de sommeil aussi facilement. Lorsque le corps est calé sur un rythme bien défini, nous nous réveillerons toujours à peu près à la même heure : c’est pour cela qu’il est préférable de se coucher tôt plutôt que de viser la grasse matinée, tout en respectant bien sûr ses propres prédispositions.

Respecter ses besoins en sommeil 

Essayer de se coucher et de s’endormir plus tôt c’est bien mais encore faut-il s’en donner les moyens. En effet, les hormones régulant le sommeil, avec en tête la sérotonine, sont générées selon un cycle précis, notamment en fonction de l’exposition lumineuse. Il est donc primordial de se couper des écrans lumineux de type télé, ordinateur ou téléphone au moins une heure avant de se coucher : ces derniers monopolisent notre attention et leur lumière perturbe la production des hormones du sommeil précédemment citées.

Pour s’endormir vite et tôt, on proscrira également tout repas trop lourd dans les heures précédant le moment de se coucher. De même, on évitera autant que possible toute activité physique trop intense dans les deux à trois heures précédant le coucher. L’objectif sera donc de se caler sur le rythme de la lumière du jour et d’alléger son emploi du temps avant d’aller dormir.

Bien sûr, il arrive que l’on ne puisse couper à certaines obligations ou que l’on veuille se faire plaisir mais cela doit rester exceptionnel. Lorsque l’on fait une longue soirée voire une nuit blanche, mieux vaut ensuite simplement reprendre son rythme normal plutôt que d’essayer de surcompenser en dormant plus dans les jours qui suivent.

Enfin, si vous ne parvenez pas à vous endormir facilement ou à trouver facilement un sommeil réparateur, des aides naturelles à base de plantes existent, pour s’endormir plus facilement ou encore avoir un sommeil plus réparateur. Ce qui, associé au respect de tous ces conseils, vous aidera à être plus reposé.

Autant d’astuces qui devraient vous permettre de parvenir à mieux respecter votre cycle du sommeil et d’avoir plus de tonus. Le manque de sommeil, en plus de nous priver d’énergie, affaiblit notre système immunitaire, favorise le surpoids et augmente nos risques de développer des maladies cardiovasculaires.

remede_naturel_insomnie


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  cycle du sommeil dormir sommeil


Sommeil  |  25 février 2017

Partager :