Alimentation  |  02 janvier 2019

Partager :

Quiche à la courge, aux marrons et au saumon

Grand classique, la quiche peut s’accommoder de nombreuses garnitures. A. Vogel vous propose sa version : une quiche à la courge, aux marrons et au saumon !

Temps de préparation : environ 30 minutes + 30 minutes au four pour la garniture + 30 minutes au four pour la quiche

Valeurs nutritives :

Environ 28 g de protéines, 48 g de lipides, 39 g d’hydrates de carbone, 2958 kJ/707 kcal par portion

Ingrédients

pour 4 portions,
pour un moule de 28 cm

1 portion de pâte à tarte
800 g de courge épluchée, p. ex. de la courge « butternut »
1⁄2 cc de graines d’anis
1⁄2 cc de graines de moutarde noires
1 cc de grains de coriandre
1 cc d’Herbamare® Original
2 cs de graines de courge
2 cs de sarrasin (graines entières grillées)
100 g de marrons cuits et épluchés
1 cs d’huile de noix
1 cs d’huile d’olive au citron
200 g de saumon fumé en tranches fines

Nappage :

1 gros œuf
100 g de crème fraîche
1 pincée de fils de safran
Herbamare® Original

Préparation :

1 Étaler la pâte, foncer le moule, former un bord. Trouer le fond de pâte à la fourchette et mettre au frais pendant 30 minutes. Battre tous les ingrédients pour le nappage et assaisonner.

2 Préchauffer le four à 180°C. Couper la courge en dés d’environ 2 cm. Piler soigneusement dans un mortier l’anis, la moutarde et la coriandre avec l’Herbamare. Ajouter ce mélange à la courge avec les graines de courge, les graines de sarrasin, les marrons et les deux sortes d’huile, bien mélanger. Faire cuire au four à mi-hauteur pendant environ 30 minutes, dans un grand plat à gratin ou sur la plaque du four. Sortir du four et laisser refroidir un peu.

3 Écraser grossièrement les marrons à la fourchette. Couper le saumon en lanières. Le mélanger à la courge et au nappage, répartir le tout sur le fond de pâte. Faire cuire au four à 180°C pendant 25 à 30 minutes.

Servir avec une salade verte.

CONSEIL Le poisson est très sain surtout lorsqu’il est riche en lipides comme le saumon. Cela est dû essentiellement à sa teneur élevée en acides gras insaturés oméga 3 et en protéines faciles à digérer.
Mais pour le poisson comme pour le reste, la qualité doit primer sur la quantité. On choisira donc du saumon sauvage ou à défaut, du saumon d’élevage provenant de l’aquaculture bio où les poissons sont élevés de manière plus naturelle et disposent de plus d’espace.


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  courge marron quiche saumon


Alimentation  |  02 janvier 2019

Partager :