Circulation

Partager :

Comment prévenir l’hypertension ? Voici 6 clés pour lutter !

Novembre est le mois de la sensibilisation à l’hypertension artérielle. C’est donc l’occasion idéale de parler de ce grave problème de santé qui constitue l’une des principales causes de décès dans le monde occidental. Il faut donc immédiatement adopter les bons réflexes pour préserver son cœur et son système circulatoire ! A. Vogel vous explique comment prévenir l’hypertension.

L’hypertension consiste en une augmentation de la pression artérielle. Cette dernière peut endommager le système circulatoire, notamment dans le cerveau, et fatigue le cœur. Ses conséquences sont donc graves et il faut à tout prix chercher à la limiter. Heureusement un certain nombre de causes sont connues et on peut agir contre elles pour éviter l’hypertension. Les voici :

1 – L’alimentation

Le problème : Les graisses et les sucres, surreprésentés dans l’alimentation industrielle, font le terreau de l’hypertension lorsque leur consommation est trop fréquente et prolongée.

La solution : Manger sain, naturel et fait maison ! En faisant la part belle aux aliments frais, mais aussi aux jus de fruits et de légumes bio, on évite d’encrasser son système sanguin avec de mauvais aliments et on détoxifie l’organisme !

2 – La consommation de sel

Le problème : Le sel commun (chlorure de sodium) est un facteur très important de l’augmentation de la tension artérielle. Or il est malheureusement trop présent dans la nourriture industrielle et son utilisation comme assaisonnement est également excessive.

La solution : Il faut réduire la consommation de sel à moins de 3 grammes par jour, ou alors substituer le sel de sodium classique par du sel de potassium. Herbamare® Diet, à base de sel de potassium, est la solution pour relever vos plats sans ajouter de sel !

3 – La Corpulence

Le problème : Plus votre corpulence est élevée, plus votre cœur devra travailler pour oxygéner tout ça. Ce qui signifie qu’il fatiguera plus et que votre tension s’en retrouvera sans doute augmentée…

La solution : Il faut chercher à maîtriser et à limiter sa corpulence, notamment à l’aide d’une alimentation saine, d’une activité physique régulière et de plantes comme la prêle, qui aide à détoxifier l’organisme et soutient la perte de poids en complément de mesures diététiques.

4 – La nervosité

Le problème : Le stress augmente la charge de travail pesant sur le cœur, l’organisme fonctionnant à un rythme soutenu de manière plus prolongée. Et cette tension psychologique constante se traduit également par une tension artérielle en hausse.

La solution : Adopter des mesures anti-stress pour apaiser sa vie est un moyen efficace pour limiter cette source d’hypertension et rendre son existence plus agréable au passage. La passiflore, avec ses propriétés apaisantes, est également plus que bienvenue pour accompagner ce programme !

5 – La sédentarité

Le problème : Être trop sédentaire est mauvais pour le cœur et le système circulatoire. Sans activité suffisante, ces derniers se dégradent lentement, et l’hypertension peut se retrouver à la clé.

La solution : Contre la sédentarité, bougez ! Le sport, pratiqué 3 à 4 fois par semaine même par session d’une demi-heure et sans être intensif, permet déjà d’améliorer sa condition physique. De plus, un peu de jus de betterave pour favoriser l’oxygénation du sang et de gel à l’arnica en cas de douleurs peuvent vous aider à vous y mettre plus sérieusement !

6 – Le suivi

Le problème : De nombreuses personnes se retrouvent à souffrir d’hypertension aggravée par défaut de suivi médical. Entre un tiers et la moitié des personnes souffrant d’hypertension ne seraient même pas diagnostiquées, ce qui augmente considérablement le risque de voir la maladie empirer encore davantage et provoquer des dégâts.

La solution : Un suivi médical régulier, notamment à partir de la cinquantaine, est indispensable pour déceler la maladie à temps ou adopter les bons réflexes pour éviter au maximum qu’elle ne se présente. Le recours à des aides naturelles favorisant la santé cardiaque et veineuse, comme le marron d’inde ou l’aubépine, permet également d’améliorer les choses sur le long terme.


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  hypertension prévention tension artérielle


Circulation

Partager :