Immunité  |  08 novembre 2017

Partager :

Voici pourquoi le nez se bouche et comment y remédier naturellement !

La majorité des personnes connaissent cette sensation désagréable au moins une fois par an… Il s’agit du nez bouché ! Mais vous-êtes vous déjà demandé pourquoi le nez se bouche ? A. Vogel vous explique se mécanisme, et comment l’enrayer, notamment en cas de rhume.

Pourquoi le nez se bouche-t-il ?

Les conduits du nez sont tapissés de muqueuses nasales qui protègent l’organisme des corps étrangers qui pourraient pénétrer dans l’organisme à cet endroit. Fumée, poussière, allergènes ou virus y passent donc et peuvent les irriter, provoquant deux types de réactions :

  • L’éternuement : la réaction d’éternuement permet d’expulser les éléments étrangers à l’organisme.
  • Le nez bouché : les muqueuses se dilatent sous l’effet de l’irritation et libèrent des globules blancs pour se défendre. Les conduits sont ainsi entravés et l’air passe moins bien.

Il faut protéger le nez pour éviter le rhume, en évitant un maximum les risques auxquels vous pouvez vous soustraire !

Comment lutter contre le nez bouché 

Le rhume, et donc le nez bouché, se manifeste généralement lorsque le temps est froid et humide, mais aussi lorsque l’air n’est pas suffisamment renouvelé et trop sec ou en cas de manque d’exercice physique, et même wlorsque l’alimentation n’est pas équilibrée.

Pour l’éviter, il faut donc faire de l’exercice même par temps froid, avoir une alimentation équilibrée, aérer souvent et bien se couvrir. On peut également fortifier son système immunitaire avec de l’Echinaforce à base d’Echinacea ou encore utiliser le spray nasal naturel si vous avez déjà le nez bouché.

Le tout pour respirer sereinement même au cours de l’automne et de l’hiver !

Le saviez-vous ?

Le rhume est la principale cause du nez bouché, surtout lors de la saison froide. Voici ce que vous devez savoir sur le rhume :

  • Il touche les adultes en moyenne 2 à 5 fois par an
  • Il touche les enfants de 6 à 10 fois par an
  • Chaque individu passe en moyenne 2 ans de sa vie à lutter contre le rhume
  • Une personne ayant un rhume est infectieuse du premier jour de symptômes jusqu’à 3 jours après leur disparition
  • Le rhume dure en moyenne une semaine ; lorsqu’il est léger il peut être enrayé en 3 jours mais en cas de rhume sévère il peut durer plus de deux semaines

Autant de raisons pour faire encore plus d’efforts contre le rhume !


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  nez bouché refroidissements rhume


Immunité  |  08 novembre 2017

Partager :