Alimentation  |  08 avril 2018

Partager :

Pollens : adapter son alimentation avec les aliments anti-allergies !

allergies

On ne le sait pas forcément mais certains aliments aident à limiter les symptômes allergiques ! A. Vogel vous donne une liste d’aliments anti-allergies et d’aliments à limiter en période de sortie des pollens ! Le tout afin d’avoir un menu aussi sain que bénéfique et éviter d’avoir le nez qui coule et les yeux qui piquent !

En quoi l’alimentation influe-t-elle sur les symptômes allergiques ?

Question tout à fait légitime ! En fait, une allergie est une réaction d’hypersensibilité du système immunitaire. Ce dernier sur-réagit à une certaine substance, que l’on appelle allergène et pousse ses lymphocytes (les globules blancs) à produire de l’histamine en masse, cette dernière substance étant responsable des réactions allergiques.

Or souvent, que cela soit dans les intérieurs mal aérés ou lors de l’arrivée du printemps, ce ne sont pas les allergènes qui manquent dans notre environnement. Bien sûr il existe des traitements curatifs (antihistaminiques) et préventifs (désensibilisation), mais notre alimentation a aussi son rôle à jouer puisque certains aliments contiennent des antihistaminiques naturels !

Quels sont les aliments anti-allergies à privilégier ?

Des antihistaminiques naturels existent, notamment dans certaines plantes ou certains aliments d’origine animale. En effet certains composés végétaux mais aussi les oméga-3 contenus dans certains produits de la mer ont des vertus antihistaminiques. Voici une liste de ces aliments :

Notez également que la vitamine C aide à lutter contre les allergies en soutenant le système immunitaire. On la retrouve dans des fruits comme les oranges et les kiwis, mais aussi sous forme de compléments alimentaires d’origine végétale !

… et les aliments à éviter car ils alimentent les symptômes

Il ne faut pas non plus oublier que certains aliments contiennent des histaminiques, d’origine végétale ou animale. De même, certains aliments facilitent la libération de l’histamine dans le corps. Il faut donc les éviter à tout prix en période d’allergies. Les voici :

  • La choucroute
  • Les tomates
  • Le chocolat
  • Les lentilles
  • Les crustacés et les fruits de mer (crevettes, moules, huitres…)
  • Certains fromages (camembert, gouda, cheddar, parmesan…)

De plus, gardez bien à l’esprit qu’une alimentation trop grasse risque également d’aggraver les symptômes allergiques. Concentrez-vous donc sur une alimentation naturelle et saine !


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  alimentation allergies antihistaminique


Alimentation  |  08 avril 2018

Partager :