Alimentation  |  22 mars 2018

Partager :

Pâtes rouges aux betteraves

Qui n’a jamais eu envie de faire ses propres pâtes fantaisies ? A. Vogel vous propose sa version : des pâtes rouges aux betteraves. Recette original et saine !

Temps de préparation : environ 45 minutes + laisser reposer 10 minutes

Valeurs nutritives :

Environ 14 g de protéines, 10 g de lipides, 92 g d’hydrates de carbone, 2097 kJ/500 kcal par portion teneur réduite en calories, sans lactose

Ingrédients

pour 2 portions en plat principal ou 4 portions en entrée

4 ou 5 brins de basilic
350 g de betteraves cuites
1⁄2 cs d’huile d’olive au citron
Herbamare® Intense
poivre du moulin
1 gros œuf d’environ 64 g
200 g de fine semoule d’épeautre
sel marin
1 échalote hachée
1 cs d’huile d’olive
1 cs de vinaigre balsamique rouge

Préparation :

1 Mettre de côté 4 belles sommités de basilic, ciseler les autres feuilles. Couper les betteraves en dés d’1⁄2 cm. En réduire 150 g en fine purée avec le basilic et l’huile d’olive au citron, assaisonner avec du Herbamare Intense et du poivre, réserver. Réduire également en purée 30 g de cubes de betteraves et l’œuf. Mettre dans un récipient et peser le mélange. Ajouter environ 200 g de semoule d’épeautre (le double du poids du mélange betteraves et œuf), pétrir pour obtenir une pâte bien ferme. L’envelopper dans un film alimentaire et la mettre à reposer pendant 30 minutes au réfrigérateur.

2 Étaler la pâte au laminoir sur 1 mm d’épaisseur, la laisser sécher un peu. Couper des bandes d’1 cm de large avec un couteau de cuisine ou un couteau à pizza. Faire cuire al dente, 5 ou 6 minutes, à l’eau bouillante salée.

3 Dans l’intervalle, faire revenir à l’huile l’échalote et le reste de la betterave en dés. Assaisonner au vinaigre balsamique, à l’Herbamare Intense et au poivre.

4 Égoutter les pâtes, les mélanger avec la purée de betteraves dans le faitout encore chaud, servir sur des assiettes chaudes. Garnir avec les dés de betteraves et décorer avec les jeunes pousses de basilic.

CONSEIL Contrairement à ce que l’on a cru pendant longtemps, la bétanine, un puissant pigment rouge contenu dans la betterave, n’a aucune propriété favorisant la formation des globules sanguins. Elle est seulement à l’origine de taches qui sont difficiles à éliminer. Le second pigment de la betterave, un anthocyane, protège contre les radicaux libres, freine les réactions d’oxydation néfastes dans les cellules et se classe donc parmi les anti-cancérigènes. La betterave stocke les nitrates, susceptibles de se transformer dans l’organisme en nitrosamines qui sont nuisibles à la santé. On peut neutraliser ce processus en les préparant au vinaigre.


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  betteraves pâtes


Alimentation  |  22 mars 2018

Partager :