Alimentation  |  14 février 2014

Partager :

Miel au pissenlit et Parfait au pissenlit

Il n’est pas toujours facile de trouver un dessert sain à se mettre sous la dent. Heureusement A. Vogel est là pour vous y aider, comme avec ce miel au pissenlit et ce parfait au pissenlit.

Temps de préparation :

Miel au pissenlit : environ 60 minutes + une nuit d’infusion
Parfait au pissenlit : environ 30 minutes + laisser refroidir

Valeurs nutritives :

Miel au pissenlit : < 1 g de protéines, < 1 g de lipides, environ 132 g d’hydrates de carbone, 2260 kJ/540 kcal par 100 g, sans cholestérol, sans gluten, sans lactose

Parfait au pissenlit : environ 3 g de protéines, 28 g de lipides, 30 g d’hydrates de carbone, 1600 kJ/369 kcal par 100 g, sans gluten

Ingrédients

pour 750 g de miel et 450 g de parfait

Miel :

150 g de fleurs de pissenlit (seulement les pétales jaunes détachés de la fleur)
1 l d’eau
1 citron
1 kg de sucre de canne brut

Parfait :

400 ml de vin blanc ou de jus de raisin blanc mousseux
125 g de beurre
3 jaunes d’œuf
100 g de miel de pissenlit 1⁄4 de citron non traité

Préparation :

1 La veille, porter l’eau à ébullition avec les pétales de pissenlit, laisser infuser à couvert toute la nuit.

2 Le jour-même, filtrer l’infusion. Éplucher le citron, le couper en tranches, l’ajouter au liquide ainsi que le sucre. Chauffer et laisser réduire des deux tiers jusqu’à l’obtention d’une masse sirupeuse. Test : si l’on prend un peu de la préparation avec une cuillère à soupe, elle devient plus consistante en refroidissant. Remplir des bocaux avec le « miel » en le passant au tamis. Fermer les bocaux et les mettre au frais.

3 Pour le parfait, laisser réduire le vin blanc de moitié à découvert. Ôter du feu. Ajouter petit à petit le beurre en flocons et les jaunes d’œuf sans cesser de battre. Mélanger pour finir avec le miel, ajouter le zeste de citron. Mettre à refroidir au réfrigérateur puis faire glacer le parfait dans la sorbetière.

CONSEIL On peut se servir du miel de pissenlit restant pour faire des tartines ou pour sucrer et aromatiser le muesli et les desserts. Les bocaux bien fermés se gardent pendant environ un an. Si l’on n’a pas de sorbetière, on garnit un récipient plat avec la préparation et on le met au congélateur. Il faut battre la préparation à la fourchette tous les quarts d’heure jusqu’à ce que le parfait soit glacé. L’alcool s’évapore presque complètement à la cuisson.


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  miel parfait pissenlit


Alimentation  |  14 février 2014

Partager :