Ménopause

Partager :

Comment luttez contre les bouffées de chaleur de la ménopause

Comme de nombreuses femmes, il est possible que vous les redoutiez. Aussi appelées suées nocturnes lorsqu’elles ont lieu la nuit, les bouffées de chaleur peuvent s’avérer particulièrement incommodantes et altèrent sensiblement la vie de nombreuses femmes au moment de la ménopause. Des solutions existent et nous vous les faisons découvrir dès maintenant ! 

Une sensation de forte chaleur subite, généralement au niveau du visage ou du torse, accompagnée d’une forte transpiration et d’un rythme cardiaque qui s’emballe pour vous donner le vertige… Les bouffées de chaleur ont de quoi être redoutées, d’autant plus que leur durée peut atteindre une demi-heure ou même une heure et que leurs effets ne se dissipent que lentement.

Les bouffées de chaleur peuvent donc être particulièrement incommodantes, voire handicapantes, et vous avez toutes les raisons de les craindre. Cependant, elles ont des causes bien définies et il existe des solutions pour lutter contre elles et leurs effets indésirables.

Quelles sont les causes des bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur ont généralement des origines hormonales. Par exemple une activité thyroïdienne anormale, ou hyperthyroïdie, peut provoquer des bouffées de chaleur chez les deux sexes, tout comme l’andropause, soit la baisse du taux de testostérone avec l’âge, peut causer des bouffées de chaleur à certains hommes. De même, la grossesse peut également faire apparaitre des bouffées de chaleur chez les femmes enceintes. Cependant, l’une des principales causes des bouffées de chaleur reste la ménopause, qui intervient généralement entre 45 et 55 ans chez les femmes.

La ménopause constitue un important tournant dans le fonctionnement hormonal des femmes. À la ménopause, les ovaires cessent progressivement de fonctionner et, avec cet arrêt,  le flux d’œstrogènes produit par les ovaires se tarie. Or certaines de ces hormones tiennent un rôle non-négligeable dans la régulation de la température corporelle. Leur chute progressive est donc la principale responsable des bouffées de chaleur et explique, qu’à la ménopause, elles touchent certaines femmes plusieurs fois par semaine et même plusieurs fois par jour.

Comment lutter contre les bouffées de chaleur

Les causes étant identifiées, il existe plusieurs moyens de lutter contre les bouffées de chaleurs ! L’un des principaux traitements proposés consiste en un traitement hormonal substitutif mais il n’est pas sans conséquences et il existe de nombreuses contre-indications. Les médicaments psychotropes, comme certains antidépresseurs, peuvent également lutter contre les bouffées de chaleur en agissant directement sur le système nerveux.

Cependant, chez A. Vogel, nous préférerons vous orienter vers des solutions naturelles. Il existe en effet de nombreux moyens de prévenir et traiter les bouffées de chaleur dans le respect de la nature et de l’organisme.

  • Dormir suffisamment. Les bouffées de chaleur ont beau avoir pour principales causes des origines hormonales, le manque de sommeil et le stress peuvent aussi les aggraver. Il faudra donc que vous veilliez à avoir un rythme de vie sain et équilibré pour éviter autant que possible d’avoir à subir les bouffées de chaleur. Heureusement, cet objectif n’est pas si difficile à atteindre, et il existe des solutions simples pour équilibrer son sommeil.
  • Faire assez de sport. Faire du sport aide naturellement à réguler le fonctionnement de l’organisme et aide notamment la température du métabolisme à s’ajuster. Des études ont notamment prouvé que le fait d’avoir une activité sportive régulière réduit considérablement le nombre de bouffées de chaleur chez les femmes ménopausées. Raison de plus pour être sportive à la ménopause.
  • S’alimenter sainement. Avoir une alimentation saine est essentiel quel que soit le moment de votre vie, mais d’autant plus lorsque vous traversez la ménopause. Une alimentation trop lourde aura en effet tendance à solliciter d’avantage l’organisme et à favoriser les bouffées de chaleur, de même que les aliments trop épicés risquent d’augmenter les sensations de chaleur. Ajouter des aliments riches en phytoestrogènes à son alimentation, comme le soja et ses produits dérivés, peut également aider à réduire la fréquence et l’impact des bouffées de chaleur. Adopter un régime adapté au moment de la ménopause n’est pas si difficile et ne signifie en rien que vous devez vous priver.
  • Avoir recours à la sauge. A la fois pionnière et championne des plantes aidant les femmes à surmonter les bouffées de chaleur, la Sauge Officinale (Salvia officinalis) a été utilisée à des fins médicinales dès l’Antiquité. Elle contient en effet des composés calmants et des phytoestrogènes particulièrement bénéfiques. Pour profiter au maximum de sa capacité à aider le système hormonal féminin à se réguler, nous vous conseillons de la consommer sous forme d’Extrait de Plante Fraîche EPF® Sauge ou sous forme de comprimés Ménosan®.

Voici donc autant de recommandations qui, si vous les suivez, vous aideront à lutter contre les bouffées de chaleur et à améliorer votre qualité de vie !

 

Enregistrer


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  bouffées de chaleur ménopause ménosan


Ménopause

Partager :