Lifestyle  |  28 juin 2017

Partager :

Médecines traditionnelles : voyage aux sources des soins naturels

Les médecines traditionnelles existent depuis des millénaires. La médecine conventionnelle moderne leur doit d’ailleurs de nombreuses molécules découvertes dans des plantes utilisées depuis des millénaires. Nous vous proposons de faire le tour de quelques unes des plus importantes médecines traditionnelles du monde, à la découverte de traditions ayant permis à Alfred Vogel de sélectionner certaines de ses plantes phares pour ses célèbres extraits de plantes fraîches.

Les médecines traditionnelles, faisant usage de matières végétales, animales et minérales, associées à des pratiques codifiées, sont les seules connues jusqu’à l’apparition de notre médecine conventionnelle au tournant du XXème siècle. Cette dernière doit d’ailleurs un certain nombre de ses molécules à des plantes déjà utilisées en médecine traditionnelle. Mais ce n’est pas pour autant que les médecines plus traditionnelles disparaissent et elles restent très pratiquées en Afrique ou encore en Asie. Retour sur ces méthodes ancestrales.

La médecine traditionnelle européenne

Si la médecine conventionnelle moderne est née en Occident, l’Europe a notamment en son temps entretenu une riche tradition d’herboristerie. De nombreux traités de médecines datant du Moyen-Âge et des périodes ultérieures nous ont en effet appris que de nombreuses plantes étaient utilisées à des fins médicinales.

Citons d’abord le pissenlit, utilisé pour favoriser le transit et comme émonctoire, pour l’élimination des urines et de la sueur, mais aussi le sureau, réputé efficace contre les infections, et l’arnica, utilisée pour lutter contre les hématomes. Ces plantes se retrouvent aujourd’hui sous forme d’EPF® Pissenlit, de Jus de Sureau et de Gel à l’Arnica, et elles sont très efficaces.

La médecine traditionnelle chinoise

Pratiquée depuis des millénaires dans l’Empire du Milieu, la médecine traditionnelle chinoise repose sur une vaste tradition écrite et propose une méthode complète et complexe. Pour résumer de manière très schématique, elle se focalise sur le Qi, que l’on pourrait traduire par « énergie spirituelle », et cherche à identifier les symptômes et les causes de ce qui l’affecte. La médecine chinoise propose tout un éventail de méthodes pour lutter contre cette affection.

Parmi elles on retrouve l’acupuncture, le massage, la gymnastique, une diète définie et enfin le recours à une immense pharmacopée. Elaborée à partir de minéraux, d’animaux, mais aussi de plantes, la pharmacopée traditionnelle chinoise et sans doute l’une des plus fournies qui existe. On y retrouve le ginseng, le gingembre, ou encore la sauge, utilisée pour le bien-être des femmes, et le ginkgo, pour favoriser la circulation sanguine. Ces deux plantes font partie de la gamme A. Vogel.

La médecine ayurvédique

L’Ayurveda, ou médecine ayurvédique, est une forme de médecine traditionnelle qui existe en Inde depuis au moins plusieurs siècles avant notre ère. Elle repose sur une approche holistique consistant à considérer l’individu comme un tout, physique, psychique et spirituel, à la recherche du bien-être, d’une bonne santé et de l’accomplissement de soi. Les thérapies qu’elle prescrit reposent donc sur la recherche de l’équilibre du patient à tous les niveaux, et utilise à cette fin différentes méthodes de soins.

Pour y parvenir l’Ayurveda repose sur plusieurs disciplines thérapeutiques que l’on peut notamment affilier à des catégories comme la chirurgie, la pédiatrie, la gériatrie, la sexologie ou encore la médecine générale. Ses remèdes sont également variés et comportent des prescriptions sur le mode de vie à suivre et notamment le régime et l’hygiène, et enfin des soins à base de minéraux ou de végétaux. Au milieu de ces nombreuses plantes on retrouve le thym, utilisée par la médecine ayurvédique pour soulager les voies respiratoires. C’est également pour soutenir la respiration que A. Vogel commercialise l’EPF® Thym.

Les médecines traditionnelles africaines

L’Afrique n’est bien sûr pas exempte d’une très riche tradition concernant la médecine traditionnelle ! Cette tradition reste particulièrement vivace notamment à cause du besoin d’une médecine locale disponible rapidement et à des prix abordables. Les très nombreuses cultures africaines ont chacune développé leurs propres traditions en la matière, ayant recours à de nombreux rituels et des méthodes diverses, notamment des remèdes à base de plantes.

Les guérisseurs africains, en particulier ceux appartenant aux ethnies bantous, san, khoïkhoï et namaquas ont créé de nombreux remèdes efficaces à base de plantes. Ils ont pu créer ainsi des traitements efficaces contre le paludisme ou encore la dysenterie. Leur trouvaille botanique la plus remarquée dans le monde occidental reste cependant l’harpagophytum, ou griffe du diable, principalement originaire d’Afrique du Sud et utilisée pour ses propriétés analgésiques et anti-inflammatoires. C’est ainsi qu’il est indiqué pour soulager les rhumatismes sous forme d’EPF® Harpagophytum ou de comprimés dans la gamme A. Vogel.

Les médecines traditionnelles des natifs américains

Avant l’arrivée des colons européens les nombreuses populations de natifs américains avaient elles aussi d’importantes pratiques de médecine traditionnelle. Si une partie d’entre elles ont été perdues à cause de la destruction d’une grande partie des populations et des cultures natives, certaines de ses traditions purent survivre jusqu’au XXème siècle, permettant notamment à Alfred Vogel d’en apprendre plus sur ces méthodes lors de ses voyages aux Etats-Unis.

Parmi ces usages des plantes disponibles dans la nature, les tribus des plaines, comme les cheyennes rencontré par Alfred Vogel ou les comanches et les shoshones, sont connues pour leur usage de l’echinacea purpurea. Ils utilisaient en effet cette plante pour soigner les infections diverses et guérir les blessures. Aujourd’hui, le produit Echinaforce créé par A. Vogel à partir de cette fleur demeure très efficace pour soutenir le système immunitaire et aider l’organisme à lutter contre les infections, et ses effets ont été prouvés cliniquement.


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  herboristerie médecine traditionnelle phytothérapie


Lifestyle  |  28 juin 2017

Partager :