Sommeil

Partager :

Manque de sommeil : les écrans sur le banc des accusés

Manque de sommeil : les écrans sur le banc des accusés

Les études sur le manque de sommeil incriminant les écrans se multiplient. Les jeunes seraient particulièrement touchés par le phénomène, mais les adultes ne sont pas en reste. Une étude américaine  indique que 95% des 18 à 29 ans utiliseraient leur smartphone avant de se coucher. 60% des participants à l’étude déclarent connaître des difficultés d’endormissement. En outre, on sait que les Français dorment une heure en moins qu’il y a cinquante ans. Quel rôle les écrans jouent-ils dans ce constat ?

Lumière bleue et hormone du sommeil

Télévisions, ordinateurs, consoles de jeux, mais aussi tablettes et téléphones portables ont envahi les maisons jusque dans les chambres à coucher. Non sans conséquences sur le sommeil. En particulier celui des enfants et des adolescents. 14% des petits éprouvent des difficultés à s’endormir.

Les écrans émettent un rayonnement (LED) dû au rétroéclairage de nombreux appareils. Cette lumière bleue perturbe la production de la mélatonine, l’hormone du sommeil. L’œil des enfants filtrant moins bien la lumière, le risque est accru. La stimulation lumineuse retarde le besoin de sommeil et l’alternance jour/nuit est bouleversée.

Cette nouvelle cause de fatigue s’ajoute à celle du stress au travail, des rythmes scolaires et des temps de transports. Un cocktail explosif qui n’est pas étranger au manque de sommeil croissant de la population.

Quelques conseils d’hygiène numérique

Il est important de prendre de bonnes habitudes dès le plus jeune âge.

  • N’installez pas de téléviseur dans votre chambre ni dans celle des enfants.
  • Instaurez un couvre-feu pour les smartphones : rassemblez-les tous au même endroit du salon, éteints pour une certaine heure.
  • Montrez le bon exemple : n’abusez pas de votre tablette devant les enfants.
  • Les enfants de moins de trois ans ne doivent pas utiliser de tablette.
  • Ne lisez pas vos mails avant de dormir.

Manque de sommeil : pourquoi de telles règles ?

Les spécialistes affirment que c’est dans l’enfance que les bonnes pratiques liées aux écrans doivent se prendre, pour éviter les complications à l’adolescence et durant le reste de la vie.

De plus, la lecture de mails ou le surf sur internet stimule le cerveau et le rend hypersensible. Cogiter sur sa prochaine réunion n’aide pas à trouver le sommeil. Privilégiez les lectures simples… sur papier, quelques pages d’un bon livre vous aideront à rejoindre rapidement les bras de Morphée !

Instaurer un rituel du coucher

Le rituel du coucher de l’enfance est bien connu. Pourquoi ne pas réinstaurer un rituel à l’âge adulte ? Celui-ci permet de donner un signal au cerveau, qui se met en mode « nuit ».

Boire une tisane ou diluer quelques gouttes de Complexe  Sommeil ou d’extrait de plante de valériane fraîche dans un verre d’eau aide à l’endormissement et à préparer son corps au sommeil.

remede_naturel_insomnie


Écrit par Marie Hueber

Tags :  conseil pour bien dormir hormone du sommeil le sommeil chez les jeunes lumière bleue sommeil manque de sommeil que faire


Sommeil

Partager :