Immunité  |  24 novembre 2017

Partager :

Maladies respiratoires : comment bien protéger ses poumons

Les maladies respiratoires sont nombreuses, et qu’elles soient sérieuses on bégnines, elles sont particulièrement incommodantes. Mais rhumes, coups de froid et problèmes plus sérieux peuvent être limités pour peu que l’on adopte les bons réflexes. A. Vogel vous expose les solutions adéquates pour protéger vos poumons.

Avoir les bons réflexes respiratoires

Cela peut paraître tout bête, mais il existe une « bonne » manière de respirer, et qui vous permettra déjà de limiter les infections des voies respiratoires. Il s’agit simplement d’inspirer par le nez et d’expirer par la bouche. De cette manière les muqueuses du nez peuvent assurer un premier tri de l’air et ce dernier n’arrive pas trop froid dans les voies respiratoires. De quoi éviter quelques infections.

Respirer un air de qualité

Forcément la qualité de l’air que l’on respire aura un impact sur nos voies respiratoires et nos poumons. Pour préserver ces derniers il faut s’assurer de respirer un air de qualité. Dans la mesure du possible il ne doit être ni trop froid, ni trop chaud, ni trop humide et surtout votre air doit être suffisamment renouvelé. Veillez donc à bien aérer chez vous et sur votre lieu de travail, au moins deux fois par jour pendant 10mn pour avoir un air frais !

S’habiller correctement

La manière de s’habiller influe sur la santé des poumons et du système respiratoire, surtout en hiver, moment où il faut s’habiller chaudement. Adopter une tenue adaptée au temps froid, qui conserve la cage thoracique mais aussi le cou à une température idéale, est un prérequis indispensable pour éviter des infections et maladies respiratoires comme rhumes, bronchites et autres joyeusetés.

Faire une détox des poumons

Ce n’est pas la plus célèbre des détoxifications, mais la détox des poumons gagne à être connue ! Elle permet en effet de purifier ce précieux organe pour assurer une respiration apaisée, loin des infections qui les menacent. Respirez correctement un air sain et profitez de quelques aliments qui aident à entretenir les voies respiratoires, comme l’ail et les oignons, pour purifier vos poumons correctement !

Avoir recours à des aides naturelles

Certaines plantes permettent de soutenir la santé du système respiratoire naturellement afin d’éviter un certain nombre d’infections et de maladies respiratoires. C’est notamment le cas de l’Echinacea purpurea, dont on peut retrouver les bienfaits pour le système respiratoire en Echinaforce Forte, en EPF® Echinacea ou en Spray Maux de gorge, et du sureau, à consommer sous forme de jus de sureau. Vous pouvez même combiner les deux avec Echinaforce Hot Drink, pour une pleine santé des voies respiratoires ! Sans oublier le sirop santasapina pour apaiser la gorge et donc soutenir l’ensemble de l’appareil respiratoire !

Arrêter de fumer

Vous n’êtes peut-être pas fumeur, mais si vous l’êtes il est temps d’arrêter. Cela vous évitera d’endommager votre appareil respiratoire et d’augmenter vos risques d’avoir un cancer des poumons. Bien sûr arrêter le tabac n’est pas une mince affaire, mais le jeu en vaut la chandelle, notamment en novembre pour le mois sans tabac ! Certaines plantes ayant un effet calmant comme le millepertuis et apaisant comme la passiflore peuvent d’ailleurs aider à surmonter le sevrage de la nicotine.

Aller chez le médecin !

Enfin dès que le besoin se fait sentir il ne faut pas hésiter à consulter votre médecin traitant. C’est en effet un professionnel de santé qui sera le plus à même de vous orienter vers les solutions les plus adaptées, selon le problème qui touche vos organes respiratoires, pour utiliser toutes les méthodes nécessaires pour solutionner les problèmes. De quoi poursuivre votre vie de manière sereine en respirant bien !


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  maladies respiratoires poumons respiration


Immunité  |  24 novembre 2017

Partager :