Alimentation  |  14 avril 2015

Partager :

L’intolérance au gluten ou le retour au naturel

Intolérance au gluten

On vous a diagnostiqué une intolérance au gluten? Vous devez alors vous alimenter en prenant de nombreuses précautions, et la liste des aliments interdits est longue. Manger sans gluten ne signifie pas pour autant dire adieu aux plaisirs gustatifs. Si vous vous forcez dans un premier temps à voir le verre d’eau à moitié plein et non à moitié vide, vous pouvez rapidement découvrir le plaisir du retour au naturel.

La maladie cœliaque

L’intolérance au gluten, autrement connue sous le nom de « maladie cœliaque », ne se soigne pas avec un médicament. Un régime très restrictif doit être respecté scrupuleusement afin de mettre la maladie en veille. Qui dit « maladie », implique bien entendu toutes sortes de désagréments. Une interdiction imposée de certains aliments occasionne bien sûr une immense frustration et un sentiment de privation. Sur le plan social, un dîner chez des amis ou une sortie au resto deviennent également toute une organisation.

Un retour au naturel

Voyons maintenant le verre à moitié plein ! L’intolérance au gluten a ceci de bien qu’elle vous permet de faire davantage attention à votre alimentation. Beaucoup de produits industriels contiennent du gluten. Les écarter implique que vous devez cuisiner davantage vous-même, mais signifie également que vous mangez forcément plus sainement. L’intolérance au gluten oblige à être plus attentif à soi et à découvrir de nouveaux horizons culinaires et d’autres saveurs oubliées. Sensibilisé à la qualité de l’alimentation, vous mangez davantage bio et cuisinez des aliments naturels.

Le régime sans gluten

La base du régime sans gluten consiste à éviter toute trace de blé, d’orge, de seigle et d’avoine. Le sigle S.A.B.O. permet de s’en rappeler. Ces céréales sont malheureusement ajoutées en plus ou moins grande quantité dans la composition de nombreux produits alimentaires sans que cela ne soit mentionné sur les étiquettes. Il est difficile de dresser une liste exhaustive des aliments interdits, dans la mesure où celle-ci devrait sans cesse être réactualisée au rythme des changements dans l’industrie alimentaire. Plutôt que d’en faire l’inventaire, voyez plutôt quels sont les aliments autorisés à mettre en valeur. En voici quelques exemples :

  • Variétés de farines: farine de riz, la fécule de pomme de terre, la farine de sarrasin, de manioc, de soja, de quinoa, de pois chiche, de millet, de lentille,…
  • Céréales: quinoa, amarante, millet, sarrasin.
  • Produits asiatiques à base de riz.

Écrit par Marie Hueber

Tags :  aliments sans gluten intolérance au gluten intolérance gluten manger sans gluten produit sans gluten produits sans gluten recette sans gluten recettes sans gluten repas sans gluten sans gluten


Alimentation  |  14 avril 2015

Partager :