Alimentation

Partager :

La fatigue du printemps ? Non merci !

Nous autres humains, nous nous traînons avec mollesse et fatigue, tandis qu’autour de nous animaux et végétaux s’éveillent à une nouvelle vie : ce n’est pas une maladie (d’ailleurs vous n’avez pas besoin de médicaments) mais une phase d’adaptation. Aussi la règle d’or est-elle d’aider activement son corps à se préparer à ce changement, mais sans forcer. Prenez le temps qu’il vous faut, reposez-vous si vous en avez besoin.

 

Pas assez d’oxygène

Le temps est-il l’unique responsable ?

Le pouvoir des hormones

Jour + nuit – Sérotonine + mélatonine

Des remontants dans le repas

Les bananes rendent-elles vraiment heureux ?

Les ennemis de la fatigue dans l’assiette

Dynamique contre l’apathie

 


Écrit par Aline Verner

Tags :  alimentation saine fatigue hormones printemps


Alimentation

Partager :