Alimentation  |  16 octobre 2017

Partager :

Journée mondiale de l’alimentation : manger responsable

Le 16 octobre est la journée mondiale de l’alimentation. C’est donc l’occasion idéale pour en apprendre davantage et savoir comment adopter un mode de vie plus responsable et plus sain. A. Vogel vous explique comment votre manière de vous alimenter peut aider à améliorer notre environnement tout en préservant votre santé.

La journée mondiale de l’alimentation a été créée par l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture de l’ONU. Elle a été établie afin de sensibiliser le public et les dirigeants sur des questions concernant la pauvreté et la faim dans le monde. Ce sont en effet des sujets qui nous touchent tous de près ou de loin, et pour lesquels nous pouvons tous faire quelque chose à notre niveau.

Que faut-il savoir sur l’alimentation ?

Nous pouvons tous influencer la manière dont l’alimentation est produite et distribuée. C’est un sujet qui nous concerne tous, même s’il est complexe. En effet, l’alimentation humaine reste :

  • Un élément vital : il faut mettre en place une véritable « justice alimentaire » pour que les 800 millions de personnes qui souffrent encore de la faim dans le monde chaque année puissent s’alimenter suffisamment.
  • Un impact sur l’environnement : notre priorité doit être de consommer responsable puisque l’agriculture, l’élevage et la pêche tels que pratiqués à l’heure actuelle comptent parmi les principales causes de la dégradation des écosystèmes et du réchauffement climatique.
  • Un acteur des inégalités au niveau mondial : nous devons favoriser les aliments produits à proximité afin que la production des ressources alimentaires dans les pays en voie de développement ne se fasse plus au détriment des populations locales.
  • Un facteur de santé et de bien-être : nous pouvons adapter notre alimentation afin d’éviter les pathologies qu’elle peut causer (comme l’obésité, l’hypertension ou le diabète) quand elle est trop riche. Cela permet également de mieux répartir et distribuer cette alimentation.

Nous l’avons vu, il ne faut pas se décourager car il est possible de faire bouger les choses, même à un niveau individuel.

S’alimenter sainement pour le bien de la planète et de ses habitants

Manger sainement n’est donc pas seulement un cadeau que l’on se fait à soi-même, mais aussi aux autres habitants de cette planète et à sa biosphère exceptionnelle. Par exemple, consommer bio, comme les sels Herbamare®, ce n’est pas seulement se protéger des pesticides et des engrais chimiques, mais aussi protéger l’environnement de ces substances.

Il faut aussi chercher à consommer les produits de fabrication locale, comme les jus bio Biotta® ou le sel Herbamare®. C’est là un excellent moyen de réduire l’empreinte carbone de notre nourriture.

Enfin il faut prendre le réflexe de consommer de saison ! Adopter cette habitude permet en effet de favoriser une agriculture plus durable, qui consomme moins de ressources et n’entraine pas une surexploitation des sols. Les EPF® de A. Vogel sont réalisés dans cet état d’esprit.

Manger bien pour sa santé

Manger plus sainement pour la planète est aussi un moyen de vivre plus sainement pour soi ! En choisissant de consommer une alimentation peu transformée, locale et bio, vous offrez à votre organisme des apports naturels et de qualité. Vitamines, oligo-éléments, fibres… Ce sont autant de choses que vous pouvez retrouver, sans culpabilité, grâce à une alimentation parfaitement saine.

Cette alimentation permet également de limiter la prise de poids et de favoriser une bonne santé digestive, musculaire, cardiaque et cérébrale. Il ne vous reste donc plus qu’à vous assurer de consommer des fruits et légumes d’octobre, à assaisonner vos préparations avec de l’Herbamare®, à les accompagner de jus de fruits et de légumes bio Biotta® et à préparer l’hiver avec des EPF® d’Echinacea et de Thym. Pour une bonne santé et aider à rendre le monde un peu meilleur.


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  alimentation Journée mondiale de l'alimentation manger sain


Alimentation  |  16 octobre 2017

Partager :