06 février 2017

Partager :

Aspérule – Gallium odoratum – Gaillet odorant

  • Action apaisante en cas d’agitation et de nervosité
  • En cas d’émotivité ou de troubles du sommeil

Histoire de l’aspérule

Le nom de l’aspérule vient du latin asper, qui signifie « rude » ou « rugueux », par rapport au rebord rêche de ses feuilles. Elle est également appelée gaillet odorant ou parfois petit muguet, reine-des-bois, thé suisse ou belle-étoile.

Sa racine a longtemps été utilisée pour servir de teinture rouge pour le textile. Ses feuilles sont également utilisées pour aromatiser certaines boissons alcoolisées : bières, vins et eaux-de-vie. Enfin elle peut s’utiliser fraîche ou sèche pour parfumer les pâtisseries.

Caractéristiques botaniques de l’aspérule

Cette plante se caractérise par des tiges longues de 10 à 30 centimètres, ceinturées de feuilles ovales et couronnées d’une inflorescence de petites fleurs blanches à quatre pétales. Les graines sont couvertes de poils crochus qui leurs servent à s’accrocher au pelage des animaux (renards, lapins), permettant ainsi leur dispersion.

Habitat

L’aspérule pousse en parterres dans les sous-bois ombragés au-delà de 400 mètres d’altitude, exclusivement en Europe.

 

Profitez d’un produit équivalent avec l’EPF® Passiflore de A. Vogel


06 février 2017

Partager :