Immunité  |  17 septembre 2014

Partager :

L’Echinacea : une plante aux multiples vertus

Chaque année, c’est la même chose : dès que les températures commencent à baisser et que l’hiver fait son apparition, on ne compte plus les rhumes, refroidissements et maux de gorge.  Inévitables, pensez-vous ?  Que nenni !  Une cure d’Echinacea agit préventivement pour renforcer le système immunitaire et contribue au bon fonctionnement des défenses naturelles de l’organisme.  Certains considèrent même cette plante comme un antibiotique naturel.  Découvrez tous les avantages de cette plante millénaire.

L’origine de l’Echinacea

L’utilisation de l’Echinacea en médecine douce n’est pas neuve.  Les peuples indiens d’Amérique du Nord l’utilisaient déjà pour stimuler l’immunité et combattre les infections (blessures, brûlures, maux de dents et de gorge, etc.).  Plus tard, les colons blancs adoptent l’Echinacea et elle arrive en Europe au début du 20e siècle.  Depuis, l’Echinacea fait l’objet de nombreuses attentions de la communauté scientifique et médicale.  Dans une étude datée de 2012, des chercheurs de l’Université de Cardiff ont démontré que la prise d’Echinacea diminue la durée et la gravité des symptômes du rhume.

Le pouvoir de l’Echinacea

L’Echinacea augmente la capacité des globules blancs à détruire les corps indésirables présents dans l’organisme.  Son influence sur la résistance immunitaire a fait l’objet de nombreuses études scientifiques et son efficacité a été prouvée.  L’Echinacea offre de nombreux avantages :

  • stimule les défenses naturelles
  • renforce les réponses de l’organisme
  • augmente les défenses immunitaires
  • action antivirale et antibactérienne en prévention et en traitement.
  • action anti-inflammatoire : diminue les manifestations désagréables (gorge douloureuse, nez bouché …)

Comment prendre l’Echinacea ?

Il est recommandé de prendre l’Echinacea en cure préventivependant une période de 2 mois, puis de faire une pause d’une semaine.  Vous pouvez ensuite reprendre l’Echinacea pendant 2 mois puis effectuer un arrêt d’une semaine, etc.  Vous pouvez ainsi effectuer plusieurs cures par an, de préférence en prévention des mois d’hiver.  L’Echinacea peut être pris sous différentes formes :

  • Comprimés à l’arôme d’orange Echinaforce Junior se prend sous la forme de comprimés à laisser fondre en bouche. Pour petits et grands, à partir de 2 ans.
  • Comprimés : L’Echinaforce Forte est destiné aux adultes et aux enfants à partir de 6 ans.  Il se décline sous la forme de comprimés à sucer, de préférence 15 minutes avant le repas.
  • Spray : le spray pour les maux de gorge a un effet antiseptique et calmant grâce à l’action combinée de l’Echinacea et de la Sauge.

Attention, tous les produits à base d’Echinacea ne se valent pas.  Ne prenez aucun risque et optez pour les produits de la gamme Echinacea A Vogel élaborés à partir de la plante fraîche et bio !


Écrit par Marie Hueber

Tags :  echinace échinacéa echinacea bio echinacea forte echinacea homeopathie echinacea propriétés echinacea purpura echinacea vogel échinacée


Immunité  |  17 septembre 2014

Partager :