Mobilité

Partager :

Comment lutter naturellement contre les douleurs articulaires

Les douleurs articulaires ont de nombreuses causes et sont particulièrement handicapantes. Jeune ou âgé, sportif ou sédentaire, vous n’êtes jamais sûr de les éviter ! Heureusement il existe des moyens de les contrer et de les limiter grâce à des aides naturelles, le tout pour un meilleur confort de vie. A. Vogel vous en dit plus sur les douleurs articulaires et comment les soulager.

Personne n’est à l’abri des douleurs articulaires. Elles peuvent survenir à n’importe quel âge et pour de multiples raisons. Il est cependant possible de lutter contre les douleurs articulaires et de les limiter. Pour cela, il vous faut connaître vos articulations, comprendre pourquoi des douleurs peuvent les affecter et enfin savoir quoi faire et ne pas faire pour les éviter.

Les articulations, une mécanique bien huilée

Votre corps compte environ 200 articulations, la plupart n’étant pas mobiles (entre la mâchoire et les dents par exemple) ou très peu mobiles (comme entre les vertèbres). Les articulations les plus mobiles, les plus connues et les plus utilisées sont celles dites synoviales, et le coude et le genou en sont de très bons exemples.

Ces articulations sont de véritables pièces d’orfèvre anatomiques : elles sont maintenues solidement par les ligaments, unies par une capsule articulaire comprenant le cartilage hyalin, recouvrant les os en contact, et remplies d’un liquide appelé synovie. Cet ensemble permet aux os de se déplacer de manière contrôlée et sans s’user. Seulement, la solidité de cet ensemble a ses limites et c’est justement lorsqu’elles sont atteintes que les douleurs articulaires apparaissent.

Les causes des douleurs articulaires

De nombreux facteurs peuvent pousser vos articulations dans leurs retranchements et mettre à mal leur solidité et leur efficacité, provoquant les douleurs articulaires. En voici les principales raisons :

L’âge : L’âge est la première cause de dégradation des articulations. Après soixante ans le cartilage hyalin s’use et l’ensemble de la capsule articulaire perd en souplesse. Ce qui se traduit par une baisse de la mobilité, la dégradation progressive des tissus, et à terme les fameuses douleurs articulaires.

Le surpoids : Le surpoids entraine un effort plus important des articulations. Ce qui va les user et les fatiguer plus vite qu’elles ne devraient l’être. Dans ces conditions, elles vont se dégrader et c’est cela qui va également occasionner des douleurs articulaires.

Le sport : On aura tendance à penser que le sport aide à entretenir les articulations, mais lorsqu’il est trop intense ou pratiqué de la mauvaise manière, il aura tendance à dégrader et endommager les tissus des articulations, menaçant de provoquer d’importantes douleurs articulaires.

Vous l’aurez compris, les causes possibles des douleurs articulaires sont nombreuses et personne n’est à l’abri. Heureusement, il existe des moyens de les éviter.

Que faut-il éviter pour limiter les douleurs articulaires ?

Certaines habitudes favorisent l’apparition des douleurs articulaires quel que soit votre âge ou votre condition physique. Voici donc ce qu’il vous faudra éviter pour limiter les douleurs articulaires :

Les aliments gras : Nous connaissons déjà nombre des méfaits des aliments trop gras et à index glycémique élevé, mais parmi eux s’ajoute le fait qu’ils favorisent l’inflammation des tissus. Fritures, aliments industriels et bonbons sont autant d’aliments dont les sucres et les graisses vont alimenter l’inflammation, et la douleur. Il faudra donc les exclure du menu.

Les activités sportives trop intenses : Une activité physique trop intense, et d’autant plus si elle est associée à une mauvaise préparation, favorise l’apparition des douleurs articulaires. Qu’il s’agisse de course à pied, de sports d’équipe ou de sports de combat, vous devez toujours veiller à être parfaitement échauffé et à ne pas pratiquer sur des sessions ininterrompues et trop longues.

Vieillir avec une mauvaise hygiène de vie : Souffrir de douleurs articulaires liées à l’âge n’est pas forcément une fatalité, mais encore faut-il savoir l’éviter. Si vous avez une alimentation déséquilibrée et que vous êtes trop sédentaire, vous avez plus de chances de développer des soucis de santé parmi lesquels vous pourrez trouver les douleurs articulaires.

Vous savez maintenant ce que vous ne devez pas faire pour limiter autant que possible les douleurs articulaires. Ce qui, du reste, ne fera qu’améliorer votre santé et votre bien-être en général !

Que faire pour réduire les douleurs articulaires ?

Savoir ce qu’il faut s’interdire est un bon début, mais il faut aussi savoir ce qu’il faut favoriser ! Ce qui est une perspective beaucoup plus positive !

Faire des exercices d’assouplissements : De manière logique, les exercices d’assouplissements permettent d’entretenir les articulations. Ils sont particulièrement bénéfiques pour maintenir leur solidité et leur souplesse pour un bien-être durable. Ils peuvent être pratiqués à part mais devront toujours être faits avant les sessions de sport à proprement parler.

Miser sur les aliments sains : Une alimentation saine, riche en fruits et légumes frais, permet d’alimenter l’organisme en bons nutriments qui vont soutenir les articulations. C’est notamment le cas de la vitamine C, de la vitamine E et du potassium, qui vont soutenir la synthèse du collagène dans les articulations pour leur apporter une bonne santé.

Adopter des aides naturelles : Il n’est pas toujours possible d’éviter toutes les douleurs articulaires, et lorsqu’elles se manifestent il faut savoir lutter naturellement avec des aides à base de plantes. L’arnica montana est une fleur dont les propriétés anti-inflammatoires sont prouvées, autant en cas de douleurs ponctuelles que de douleurs chroniques et de rhumatismes. Le gel à l’arnica contient 32 capitules de fleurs fraîches par tube et est à appliquer directement sur l’articulation douloureuse. On peut également avoir recours à l’harpagophytum, ou griffe du diable, plante connue pour aider à lutter contre les inflammations diverses, sous forme d’extrait de plante fraiche d’harpagophytum ou de comprimés à l’harpagophytum.

Grâce à ces quelques conseils, vous devriez pouvoir prévenir les douleurs articulaires et les endiguer efficacement ! Le tout également d’une manière bénéfique et saine pour le reste de votre corps.


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  arthrose articulation douleurs articulaires


Mobilité

Partager :