Lifestyle

Partager :

Coup de chaleur : le connaître et le prévenir

Le soleil, la chaleur et l’exercice sont particulièrement agréables, mais il ne faut pas en abuser ! C’est en effet dans ces conditions que vous risquez le coup de chaleur. Ce dernier peut être particulièrement grave puisque s’il n’est pas traité il peut laisser des séquelles ou même entrainer la mort. A. Vogel vous en dit plus sur le coup de chaleur.

Le coup de chaleur présente un risque réel en été et il ne faut pas le négliger, surtout concernant les personnes âgées et les enfants. Il faut donc apprendre à le connaître et à réagir de manière appropriée lorsqu’il risque d’arriver.

Les causes du coup de chaleur

On parle de coup de chaleur, ou d’hyperthermie, lorsque l’organisme n’est plus capable de maintenir sa température de 37°C pour des raisons extérieures. Ce n’est donc pas la même chose qu’une fièvre due à une infection. Les trois principales causes du coup de chaleur sont :

Le rayonnement solaire : Un rayonnement solaire très intense peut être à l’origine d’un type particulier de coup de chaleur, l’insolation. Seule solution : éviter l’exposition directe au soleil, surtout entre 12h et 16h.

Une trop forte chaleur : Si la température dépasse les 30 ou les 35°C degrés et que l’air ne circule pas, toutes les conditions sont réunies pour vous exposer au coup de chaleur. Fuyez donc les combles sans aération !

Un effort physique trop intense : Le sport est globalement bénéfique, mais si vous allongez trop votre session par forte chaleur vous risquez le coup de chaleur d’exercice. Veillez donc à faire des pauses régulières au milieu de vos sessions d’exercice.

Les symptômes du coup de chaleur

Le coup de chaleur s’accompagne de symptômes qui ne trompent pas. Voici les symptômes qui doivent vous alerter :

  • élévation de la température corporelle
  • mal de tête
  • apparition de plaques rouges
  • nausées et vomissement
  • étourdissements et somnolence

L’apparition de ces symptômes, notamment chez les personnes âgées ou les enfants, doit immédiatement vous alerter.

Comment l’éviter et le traiter en cas de besoin

Le meilleur moyen de prévenir le coup de chaleur est d’éviter les situations à risque. On évite donc de trop s’exposer au soleil en pleine journée, on ne reste pas dans un endroit confiné et surchauffé et on ne fait pas d’exercice trop soutenu par forte chaleur. Les chapeaux, casquettes et parasols sont de rigueur pour petits et grands. Veillez également à bien vous hydrater avec de l’eau et des boissons fraîches comme des jus de fruits et de légumes.

Si malgré tout le coup de chaleur se présente, la personne doit être transportée dans un endroit frais, à l’ombre, et boire beaucoup d’eau. Enfin si les symptômes ne disparaissent pas rapidement une consultation médicale doit être réalisée dans les plus brefs délais ne serait-ce que par mesure de sécurité.


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  chaud coup de chaleur insolation


Lifestyle

Partager :