Lifestyle

Partager :

Comment ne plus être accro au sucre ?

Addiction au sucre

Le sucre est le nouvel ennemi numéro 1. Pendant des décennies, le gras a été honni, pourchassé et taxé de tous les maux, tandis que le sucre passait inaperçu, synonyme de douceur et des plaisirs de l’enfance. En réalité, nous nous trompions de cible. S’il existe de bonnes et de mauvaises graisses, il n’y a en réalité pas de bon sucre !

L’OMS s’apprête à diminuer/réduire à 25 grammes par jour la dose journalière recommandée, ce qui représente 5% de l’apport énergétique total quotidien ou l’équivalent de 6 cuillères à café de sucre.

Le problème ? Le sucre est absolument partout ! Abondamment utilisé dans l’industrie agroalimentaire, car peu cher, nous consommons souvent bien plus de sucre que nous le pensons ! Saviez-vous que le vinaigre balsamique est un véritable sirop ?

Comment enrayer notre addiction au sucre ? Découvrez ces quelques pistes !

Prendre un petit déjeuner protéiné

Pour être en forme durant la matinée, rien de tel qu’un petit déjeuner protéiné, sans sucre. La tartine de confiture du matin est le meilleur moyen d’avoir des fringales à 11h. Consommez œufs, flocons d’épeautre, pesto de légume, fromage, jambon.

Stoppez les jus de fruits

Méfiez-vous des jus de fruits, et en particulier du jus d’orange ! Boire un jus équivaut à envoyer un shoot direct de sucre au foie. Les jus de fruits et autres smoothies sont à consommer avec une grande modération, et à considérer comme les sodas.

Ne pas manger de plats préparés

Les plats préparés contiennent beaucoup de sucre. Celui-ci rectifie l’acidité, épaissit les textures, rehausse le goût, remplace des ingrédients plus chers, comme les tomates dans le ketchup…

Éduquer son palais

En limitant au maximum la consommation de sucre, on repère plus facilement les sucres cachés. On découvre qu’une salade de tomate possède une saveur douce et sucrée, par exemple.

Prévoir des en-cas non sucrés

Emportez toujours avec vous des noix, des amandes ou des noix de cajou pour parer aux fringales sans se ruer sur une barre chocolatée. Consommez des fruits uniquement à l’heure du goûter ou en entrée.

Persévérer

Le sucre est omniprésent et 8 fois plus addictif que la cocaïne. Pas étonnant que le sevrage soit long et complexe. Selon la journaliste Danièle Gerkens, qui a tenté l’expérience durant un an, les quatre premières semaines sont très difficiles, puis s’ensuit une quinzaine de jours où le manque se fait plus discret et au bout de six à huit semaines, on n’a plus envie de sucre. La pulsion sucrée a disparu.


Écrit par Marie Hueber

Tags :  addiction au sucre traitement addiction sucre dépendance au sucre manger sans sucre regime sans sucre


Lifestyle

Partager :