Immunité  |  27 juillet 2017

Partager :

5 conseils pour éviter d’attraper froid à cause de la clim

Il est toujours très agréable de pouvoir profiter d’un peu de fraîcheur en été alors qu’il fait particulièrement chaud à l’extérieur, et la climatisation est bien là pour ça. Cependant l’air conditionné peut ouvrir la voie à toute sorte d’infections respiratoires comme les toux, les rhumes et les angines. A. Vogel vous donne ses astuces pour éviter d’attraper froid à cause de la clim.

Les écarts de température auxquels nous exposons notre corps en été (mais aussi en hiver !) sont les principaux responsables des infections respiratoires. En effet les vaisseaux sanguins se dilatent pour évacuer la chaleur et se contractent pour la retenir en cas de froid. Passer de l’un à l’autre brutalement va donc les irriter, et aussi les rendre plus vulnérables face aux infections. Raison de plus de faire attention à la clim !

Limiter l’écart de température

Premier réflexe à prendre pour éviter d’attraper froid à cause de la clim : limiter l’écart de température entre l’extérieur et l’intérieur climatisé. Ce dernier ne devrait pas dépasser cinq à huit degrés de différence. Vous pouvez creuser l’écart si la température extérieure dépasse les 35°C, mais la température intérieure ne doit jamais être inférieure à 21°C.

S’assurer de la propreté du matériel de climatisation

Un matériel de climatisation mal entretenu, peu hygiénique et humide, peut favoriser le développement de nombreux germes, et notamment ceux responsables de la légionellose, aussi connue sous le nom de maladie du légionnaire. Si la majorité des infections contractées à cause de la climatisation sont moins sérieuses, elles peuvent tout aussi bien être évitées grâce à un nettoyage consciencieux et régulier de votre système d’air conditionné.

Veiller à ce que l’air ne soit pas trop sec

La climatisation (tout comme le chauffage) a tendance à « assécher » l’air. Cette sécheresse de l’air favorise l’irritation des voies respiratoires, vous devez donc toujours veiller à ce que le taux d’humidité de l’air climatisé se situe toujours aux alentours de 50% d’humidité. Pour ce faire vous pouvez avoir recours à des diffuseurs d’humidité, des saturateurs en céramique à placer sur les radiateurs ou tout simplement des récipients d’eau placés dans la pièce (veillez aussi à la propreté de tout ce matériel).

Bien s’hydrater

L’air ne doit pas être trop humide, mais vous devez aussi faire attention à bien vous hydrater pour que vos voies respiratoires ne se dessèchent pas. Il faut donc faire tout particulièrement attention aux risques de déshydratation. Pour l’éviter, buvez régulièrement des boissons fraîches : de l’eau, des jus de fruits et de légumes, des thés glacés et des smoothies comme les smoo’tea® Bio Biotta®.

Avoir recours à des aides naturelles

Si le mal de gorge se fait trop menaçant, il existe des solutions naturelles pour le contrer. Le produit Echinaforce, Forte ou à l’arôme naturel d’orange, contient de l’Echinacea purpurea et permet de renforcer le système immunitaire et de se protéger des infections respiratoires. Lorsque celles-ci sont déjà installées, vous pouvez avoir recours au spray maux de gorge (à l’échinacée et à la sauge), au Hot Drink (à l’échinacée et au sureau), ou au Sirop Santasapina (aux bourgeons de pin et sans alcool), pour calmer votre mal de gorge et mieux profiter de l’été.


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  air conditionné clim climatisation


Immunité  |  27 juillet 2017

Partager :