Alimentation  |  07 juillet 2020

Partager :

Attention, inflammation !

L’inflammation est la défense la plus efficace du corps humain. Mais si elle s’installe et devient chronique, elle peut ouvrir la voie à des maladies dangereuses : infarctus du myocarde, accident cardiovasculaire, maladie de Parkinson et sclérose en plaques, crises de démence, dépression, ou encore cancer sont corrélés à des inflammations tumescentes restées inaperçues.

Chaleur, douleur, rougeur, gonflement : c’est ainsi que les médecins décrivent les symptômes classiques de l’inflammation. En déclenchant une inflammation, l’organisme lutte contre les poisons et autres substances toxiques, soigne les blessures, élimine les microbes pathogènes, et même les cellules cancéreuses. Une inflammation peut survenir presque partout, dans les bronches (c’est la bronchite), sur la muqueuse de l’estomac (gastrite), sur une articulation (arthrite).

En principe, les neurotransmetteurs inflammatoires et anti-inflammatoires s’accordent si bien qu’une inflammation aiguë apparaît exactement là où elle est nécessaire, avant de s’estomper. Mais ce système n’est pas infaillible et l’inflammation ne disparaît pas puis devient chronique. Les scientifiques parlent d’« inflammation silencieuse ».

Des cytokines significatives

Une multitude de facteurs

L’activité physique comme frein à l’inflammation

Microbiome et alimentation


Écrit par Aline Verner

Tags :  douleurs inflammatoires immunité


Alimentation  |  07 juillet 2020

Partager :