Ménopause  |  13 mars 2018

Partager :

8 questions fréquentes sur la ménopause

question-ménopause

La ménopause est souvent sources d’angoisses et d’interrogations. En effet de nombreuses femmes redoutent l’arrivée de cette période de leur vie et se retrouvent souvent désemparées à l’idée de l’aborder. A. Vogel répond aux questions fréquentes sur la ménopause et vous rassure !

A. Vogel vous propose cette FAQ pour vous aider à aborder la ménopause plus sereinement !

Comment savoir que la ménopause est là ?

La ménopause commence véritablement au moment de l’arrêt définitif des règles. Vers 50 ans, les cycles menstruels deviennent irréguliers, s’interrompant parfois plus de six mois avant de reprendre. Les médecins considèrent que la ménopause est installée lorsqu’il n’y a pas eu de règles depuis plus d’un an.

Vais-je mal vivre ma ménopause ?

On parle tant et si bien de la ménopause et de ses effets indésirables que de nombreuses femmes la redoutent. Cependant, si certaines d’entre elles vont connaître bouffées de chaleur et fluctuations de l’humeur, il ne faut pas céder à l’angoisse : si ces désagréments existent, il ne sont pas pour autant invalidants et ne devraient pas vous gâcher la vie. Abordez donc votre ménopause sereinement et apaisez-la avec de la sauge au besoin.

Dois-je craindre les bouffées de chaleur de la ménopause ?

Les bouffées de chaleur sont l’une des composantes les plus connues de la ménopause, et de nombreuses femmes doivent les vivre. Heureusement elles ne sont pas aussi terribles qu’elles en ont l’air, et il convient de les dédramatiser. Il existe également un certain nombre de méthodes pour limiter les bouffées de chaleur : alimentation, sports, compléments alimentaires à base de sauge pour réguler les hormones

Est-il vrai que la ménopause influe sur l’humeur ?

Les hormones influant sur l’humeur et la ménopause étant un important changement hormonal, il existe un lien. Cela étant, vous n’allez pas non plus devenir incontrôlable en raison de votre ménopause ! Des fluctuations de l’humeur peuvent apparaître, comme des phases d’irritabilité, mais elles ne devraient pas perturber votre quotidien. En cas de besoin, vous pouvez également les juguler en prenant des compléments alimentaires comprenant de la passiflore et de la valériane, pour égaliser le sommeil et l’humeur.

La ménopause va-t-elle avoir un impact sur ma vie sexuelle ?

Certaines femmes témoignent d’une vie sexuelle perturbée par la ménopause. On rapporte en effet de nombreux cas de sécheresse vaginale ou de baisse de la libido à cette période. Cependant, d’autres femmes affirment aussi que leur vie sexuelle s’est d’autant plus épanoui au cours de cette phase de leur vie. Il n’y a donc pas de règle absolue. Dans tous les cas la sauge est là aussi recommandée pour réguler tout trouble.

Dois-je arrêter certains sports à la ménopause ?

Les sports comportant des risques de chutes ou de chocs (sports d’équipe, sports de combat…) ne doivent pas être commencés à la ménopause puisque le squelette se fragilise à partir de ce moment, mais les initiées peuvent continuer à pratiquer. Du reste, il est très important de faire du sport à la ménopause. De nombreux choix s’offrent toujours à vous : running, natation, cyclisme, marche

La ménopause peut-elle causer des douleurs musculaires et articulaires ?

Un certain nombre de femmes se plaignent de douleurs articulaires et musculaires plus fréquentes et répandues au moment de la ménopause. Les œstrogènes ayant des propriétés anti-douleur et leur production cessant lors de la ménopause, un lien de cause à effet paraît logique. En attendant que l’organisme retrouve un équilibre, on peut s’en remettre à l’harpagophytum et à au gel à l’arnica pour limiter ces douleurs.

La ménopause peut-elle me causer des troubles urinaires ?

La ménopause s’accompagne souvent de troubles urinaires. En effet les fluctuations hormonales agissent sur les muscles au niveau du périnée, et ces derniers contrôlant la miction, des problèmes urinaires peuvent survenir. De même ces difficultés à se retenir ou à vider la vessie efficacement peuvent conduire à développer plus d’infections urinaires, que l’on pourra contrer naturellement avec du jus d’airelles et un complément alimentaire à base de busserole et d’échinacée.


Écrit par Romain Berthommier

Tags :  ménopause questions fréquentes


Ménopause  |  13 mars 2018

Partager :